Gazonline's Blog


A peaufiner
décembre 21, 2009, 8:17
Filed under: Couture

Allez, un peu de couture (pour changer des considérations sur les litres d’eau)

A peaufiner encore. J’ai cousu cette trousse-ci un peu tard, avec les yeux pas très en face des trous, donc mon affaire est pas bien droite:

Le tuto, hyper clair,  est ici

Publicités


Hache de zoo
décembre 16, 2009, 10:03
Filed under: Ecoblabla

Tada! Voici les résultats des mesures de volume d’eau. Conditions de l’expérience (n’oubliez pas que j’ai fait science quand même) : un grand brun aux cheveux courts, nu de préférence, une salle de bain,un gant, du savon, du shampoing.

La douche avec réducteur de débit, le savon d’alep, le shampoing des familles miel ortie de douce nature. Vous savez tout.

Je ne compte pas l’eau froide avant que l’eau chaude arrive.

Une douche avec shampoing sans arrêter l’eau : 23 litres

Une douche avec shampoing en arrêtant l’eau pendant que je me savonne : 11 litres

Une toilette visage aisselles caleçon pieds + shampoing dans une seconde eau : 1,6 litre

Soit 15 fois moins d’eau au lavabo qu’avec une douche qui coule, et 7 fois moins qu’avec une douche qui s’arrête.

Petits calculs :

Une douche qui coule tous les jours de l’année : 23×365 = 8,4 m3

Une douche qu’on arrête tous les jours : 11×365 = 4 m3

Une toilette au lavabo tous les jours : 1,6×365 = 584 litres

Si je ne prends une douche qui s’arrête qu’une fois par semaine et fais ma toilette le reste de la semaine, tous les deux jours (ça me suffit et a priori je ne dérange personne avec mon odeur), je consomme 20,8 litres par semaine, 1082 litres par an. Je pense que c’est ce que je vais faire.

Conclusion : investir dans une douche économe et une paire de gants de toilette, se laver moins souvent (et nettoyer moins souvent sa douche, cool !!!). Ah j’oubliais on peut aussi faire pipi sous la douche, que dans le lavabo…après si on a pas de toilettes sèches on peut aussi tirer moins souvent la chasse, mais j’arrête là pour aujourd’hui.



PUB! (encore, décidément, ce blog n’est plus ce qu’il était)
décembre 14, 2009, 8:29
Filed under: blablatoutcourt

http://fr.dawanda.com/shop/maricle



Peu importe
décembre 11, 2009, 9:13
Filed under: Ecoblabla

On vous a parlé lors des précédents billets de la rubrique ecoblabla et d’autres de nos efforts pour vivre mieux avec moins, ou du moins essayer de diminuer notre impact sur le futur. Si des actions relevant d’engagements « externes » : changer de banque, de fournisseur d’énergie, acheter en AMAP… relèvent d’une souscription à des acteurs alternatifs, les actions relevant d’engagements « internes » et donc de comportements quotidiens, dépendent uniquement de la volonté individuelle et si possible régulière.

Oui mais c’est pas tous les jours facile. Ah bah ça mon bon monsieur m’en parlez pas ! Non je ne vous en parlerai pas, au revoir chère voisine, j’ai un billet à écrire.

Et c’est bien là le problème : se décourager de temps en temps, être rattrapé par le quotidien, des anciennes habitudes, des solutions de « facilité » car tout de même, c’est « bien pratique » (cf billet sur les lingettes). Et puis c’est pas ça qui va changer l’état de la planète. Or même peu, importe (et là toute la subtilité du titre vous saute aux yeux), la moindre action compte, si ça va dans le bon sens.

Nonobstant les regards extérieurs (l’enfer c’est les autres disait jean-paul) et les sociologues ayant créer les bobos écolos, il faut faire autrement, tous les jours.  Ne comptons pas sur Copenhague et sur nos décideurs pour faire émerger des solutions concrètes, mais leur montrer que des choses fonctionnent (par ex. si personne n’avait essayé de collecter l’eau de pluie pour la mettre dans ses chiottes, la DDASS n’aurait pas 15 ans plus tard revue sa copie sur le sujet).

Partant de ça il n’y aurait pas de mauvaise expérience, il faut donc essayer. Si on essaie pas, on ne peut pas savoir comment. Et il faut mesurer.Si on ne mesure pas on ne peut pas savoir combien. Le comment et le combien sont à mon avis les deux clés de la prise de décision et d’engagement. Ainsi de l’utilité des blogs qui témoignent d’expériences alternatives et permettent une multiplication des bonnes pratiques.

(Chez nous je fais par exemple le relevé des consommations gaz, élec, eau tous les mois. 15 secondes de mesures, 25 secondes de traitement de données, et je peux dire qu’avoir changé d’ordi nous a épargné 24kWh par mois, 288 kWh par an, 40 euros environ. En plus il est silencieux. Bref. Les économiseurs d’eau nous ont fait gagner 600 litres par mois,etc, etc… Sans mesures, pas d’arguments chiffrés, et malgré tout, ce sont eux qui marquent.)

Les blogs  sont aussi des bons soutiens en cas de période de découragement. On peut passer successivement d’utopiste à mitigé puis défaitiste, surtout si l’on écoute trop les médias. Aller voir ailleurs, échanger, permet de se remotiver. Le mieux après les blogs c’est encore de voir et de discuter. Le comment et le combien sont montrés et expliqués, on peut passer à l’action sereinement.

Ne lâchons rien, surtout pas maintenant.

Pour le prochain billet je vous propose de mesurer les consommations d’eau d’une toilette corporelle : douche sans arrêter l’eau, en arrêtant l’eau, lavage au lavabo (que j’ai essayé tout dernièrement). Expérience quand tu nous tiens…



PUB
décembre 4, 2009, 8:53
Filed under: Uncategorized

Juste pour partager une adresse qui me plaît bien.

Des petits chaussons polaires, fabriqués en France. J’en ai déjà acheté 4 paires, c’est solide, chaud, et ça tient bien aux pieds.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui!