Gazonline's Blog


Comme des scones, sans beurre, sans oeufs
septembre 30, 2009, 11:26
Filed under: cuisine

Avec un rooîbos, cette gourmandise est parfaite. Des biscuits comme des scones, encore chauds avec de la confiture de mûres…

Recette!

200 gr de farine (je mets moitié farine de riz-moitié petit épeautre)

40 gr de sucre complet

1 grosse càs de purée d’amandes

1 grosse càs d’huile (olive ou tournesol)

1 paquet de levure

100 ml de lait végétal

Mélanger les ingrédients secs, puis ajouter la purée d’amandes et l’huile, et enfin le lait. Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’un pâte. Étaler la pâte (il faut qu’il y’ait pas mal d’épaisseur), faire des petits palets, les dorer avec un peu de lait végétal. Mettre au four à 220°. Quand ils sont dorés, c’est prêt.

J’aime les manger encore chaud.

Y’a pas de photos, parce que le numérique est caractériel. Pffffff.



morceaux choisis
septembre 24, 2009, 9:26
Filed under: blablatoutcourt

000_0143000_0150

Les enfants sont comme les marins: où que se portent leurs yeux, partout c’est l’immense.

Christian Bobin- extrait de La Part Manquante



vide-grenier(s) fever
septembre 21, 2009, 3:53
Filed under: Ecoblabla

Chez nous faire des vide-greniers est LE passe-temps des We.

Ca nous permet de découvrir des coins sympas (ou pas), de découvrir des jeux qu’on ne connaissait pas (ou d’acheter des jeux de notre enfance, ahhh le boggle, grande histoire avec le boggle et même de trouver des jeux qui datent d’avant notre naissance dis donc:100_2780), de s’extasier devant des bibelots affreux tout droit sortis de films gores, et de nous sapper à pas cher. Genre l’autre jour, un stock de fringue Petit bat’ (30 pièces au total, t.shirt, futals, k.way et j’en passe) pour 16 euros, youpi. Donc les enfants sont sappés « vide-grenier » (quoi, tu connais pas cte marque, pourtant c’est hype!), pour un buget dérisoire. Et moi aussi d’ailleurs.

Bref, tout ça pour dire que hier on était de l’autre côté du stand. On a vendu quelques trucs, pas mécontents de se débarrasser d’encombrants. Et on ne dira pas, nononon, qu’on a trouvé moyen d’acheter des tasses à café duralex et un badge superman super vintage que t’as trop la classe quand tu portes ça et que t’en as presqu’envie de porter un slip rouge par dessus ton jean.



C’est le temps idéal…
septembre 16, 2009, 11:01
Filed under: Livres/BD

…pour lire bien au chaud sous un plaid en sirotant un  thé chaud-bouillant [ooohhh la belle image d’épinal:

Imaginez…

Janet est assise au coin du feu, sur ses genoux, un doux plaid, dans ses mains, un livre d’images. Edouard, son mari, est assis près d’elle. Il lit les résultats passionnants du tiercé.

Janet:  serait-il possible Edouard, que l’automne fusse déjà là?

Edouard: hmmmmm

Janet: oh, Edouard, mes pieds sont froids

Eduard: hmmmm

Janet:  Edouard, j’ai froid. Prêtez-moi vos grandes mains chaudes que je m’y réchaufasse

Edouard: oh, ma mie…j’ai subitement envie…de

Janet: scones? oui, moi aussi, encore un peu de thé?

Fin de la parenthèse enchantée. Laissons-là Edouard et Janet déguster leurs scones en toute quiétude.]

Partageons ensemble, non pas des scones, mais des lectures fort sympathiques:

Le prédicateur de Camilla Läckeberg – chez Actes Sud- Roman noir suédois. L’intrigue se mèle très bien à la vie des personnages attachants.

Miss Charity de Marie-Aude Murail. Génialissime littérature pour ado mais pour les grands aussi. J’ai ri, j’ai pleuré même un peu. A lire vraiment!



Karry salat ?
septembre 15, 2009, 8:24
Filed under: cuisine

Ma première recette sur le blog, ouhlà !!

Smörrebrød de KARRY SALAT & ROLLMOPS

Recette danoise parmi les 500 et quelques de smörrebrød (prononcer smeurbrEUd) existantes, ramenée dans mes valises il y a de cela un certain temps.

Ingrédients

Crème fraîche ou crème de soja ou yaourt ou yaourt de soja

1 Oignon

1 Pomme

Cornichons vinaigrés ou cornichons sucrés (mallosols)

Curry

Vinaigre

Sucre

Poivre

Sel

Rollmops (filets de harengs en bocal)

Préparation de la karry salat

Faire revenir l’oignon et la pomme

Un des mystères du bonheur danois enfin révélé

Un des mystères du bonheur danois enfin révélé

coupées en petits dés dans un filet d’huile d’olive, jusqu’à ce que le tout soit bien fondant. Laisser refroidir.

En attendant, dans un bol, mélanger la crème, une pincée de sel et de poivre, et une bonne dose de curry (faut y aller franchement avec du curry ducrasse, moins avec du vrai un peu fort).

Ajouter une à plusieurs gouttes de vinaigre (selon les goûts, une suffit pour commencer) et une cuillerée à café bien pleine de sucre en poudre.

Mélanger les pommes + oignons à la crème au curry. Ajouter les cornichons découpés en tous petits dés. Remuer, laisser au frais à couvert.

Toasts

Découper les rollmops en petits bouts, découper des toasts de la même taille (ou l’inverse), tartiner les toasts de karry salat, y poser les bouts de harengs.

Des toasts au concombre au lieu du hareng raviront nos amis végétariens.

Mes bons conseils

De préférence réaliser la karry salat la veille, le goût n’en sera que meilleur et la couleur plus vive (jaune fluo du curry).

Ne pas mettre le nez dedans avant que les invités n’arrivent.



Présibling de la républing
septembre 9, 2009, 6:35
Filed under: Livres/BD

En replongeant dans un livre du grand, j’ai trouvé des illustrations mettant subtilement en situation notre cher (bien trop cher) président, mais jugez plutôt, dans l’ordre :

100_2703

100_2704Mais qui est donc cet olibrius qui prend toute la piste et attire les journalistes ?

100_2705Ah d’accord

100_2706Tout le temps sur les routes…

100_2707…avec plusieurs chantiers de front…

100_2708…et aimant les ballades à la guitare.

100_2709En oubliant pas de se servir d’abord avec les potes sur son yacht le « bling bling », avant de servir la population.

Ca vous rappelle personne ?

En tout cas je trouve ce livre très bien fait et très réaliste.

Illustrations extraites de « Cherche et trouve dans les transports » de Thierry Laval, Ed du Seuil, 2008.



gilet de berger
septembre 8, 2009, 7:39
Filed under: Couture

L’année dernière c’était la folie. Du gilet de berger en veux-tu en voilà. Et vu que je suis très influençable in (et là j’entends les gens qui me connaissent ricaner), je suis passée de « pouark c’est moche » à « il faut que j’en fasse un viiiiittteee », allez comprendre…

Donc le fameux gilet de berger (en taille 2 ans hein, faut pas déconner non plus, je vais pas mettre ça…quoique...), avait été commencé vaillamment l’année dernière. Et puis j’ai fait d’autres trucs. Et le grand trouvait ça peuh de toute façon. Donc, le pov’ gilet était resté dans la caisse à raccommodage avec quelques pantalons et t.shirts mal en point. Et il s’ennuyait. Le pov’. Mais ça je l’ai déjà dit. Donc. Je l’ai recueilli, je l’ai soigné terminé. Et je suis vachement contente: il va comme un gant au petit, qui lui s’en moque de ce qu’il a sur le dos, ahah profitons-en!

Donc photo:(pas porté le gilet, faut pas déconner, il fait au moins 40°( au moins, sisi). Mais promis aux premiers frimas, je vous montre ça porté, c’est trop moumoutetoutdouxmimicâlin, on se calme tout de suite, cet enfant n’est pas une peluche )

Le tissu vient du marché de St Brieuc, et il est touuuttt doux mais franchement pas facile d’assembler ça avec la doublure qui, elle, est toute fine . 3 euros le mètre. La doublure vient de bouillon de couture.

Photo donc:

100_2698

Allez zou, je retourne m’occuper du troupeau , de mes enfants!