Gazonline's Blog


Soleil!
février 17, 2010, 7:38
Filed under: blablatoutcourt

St Brévin-les-Pins, un jour de vacances, avec le soleil

Publicités


Un GRR pour une petite-grande
février 15, 2010, 5:32
Filed under: tricot

Modèle de la brassière pour enfant, taille 8 ans, La Droguerie

Laine Cascade yarns Eco +, couleur rose fushia

Petit badge pour fermer le tout acheté dans une boutique Dawanda: les fées papier

J’espère qu’il plaira à sa jolie destinatrice. Le rose a t’il encore la cote à 6 ans? that’s the question!! [mais je me régale moi avec ces couleurs de fille]



De la couture solidaire
février 5, 2010, 2:27
Filed under: Couture

La blogosphère et les internautes créatives se mobilisent pour soutenir Haïti suite au séisme. Le principe, 2 semaines pour réaliser une création sur le thème du blanc, symbole de l’innocence, qui sera mis en vente le we du 13 février (15/30 ou 40 euros à la crétrice de définir le prix en fonction du temps passé et du matériel utilisé). Les fonds récoltés grâce à la vente seront entièrement reversés à l’assocation Manusodamy, et affectés à l’achat de matériel pour l’orphelinat de la Médaille Miraculeuse qui doit accueillir très bientôt de nombreux orphelins de Port au Prince.

banniere

Vous souhaitez en savoir plus, participer et/où suivre la vente ? C’est par ici !

Edit: je participe sous le numéro #347 (deux bavoirs)



Le gateau d’anniv’ (sans oeuf, sans lait)
février 5, 2010, 8:58
Filed under: cuisine

La recette du gâteau (aux pommes et morceaux de chocolat)

– 1 yaourt de soja

– 3 pots de farine de petit épeautre

– 1 sachet de levure

– 2 pots de sucre roux

– 1/2 pot d’huile « neutre »

– un peu de lait de riz

– 3 pommes

– du chocolat grossièrement râpé

Attention, après c’est hyper dur, digne d’un grand pâtissier: tout mélanger (wahou, mais elle est trop forte, comment fait-elle?) et ensuite, autre opération délicate: enfourner (sifflets d’admiration) à 180°

Souffler les bougies.

S’en mettre plein la panse parce que pour un gâteau « sans » il était ‘achement bon.

Et voilà, les 3 ans c’est dé-fi-ni-ti-ve-ment fini pour notre aîné. Non je ne l’appelerai plus jamais mon bébé, quoique



4 ans, wahou!
février 4, 2010, 8:33
Filed under: blablatoutcourt

Ce matin, notre grand s’est réveillé avec le sourire , en nous demandant « ça y’est j’ai 4 ans? »

De lui-même, devant son bol de céréales, les yeux encore dans la brume, il a défini les conduites à adopter quand on  est un grand-de-4-ans: ne plus se réveiller la nuit, ne plus avoir de doudou, …

Oui, mais quand même, il reste encore un peu petit. C’est un petit-grand (ou bien l’inverse). C’était hier la maternité de St Brieuc, le lit de camp pour le papa qui ne l’était pas encore tout à fait, les contractions dans la nuit, l’étonnement de devenir parents, la première tétée, le peau à peau. C’était hier et pourtant, nous en avons parcouru du chemin tous les trois, puis tous les quatre.

Sur les trottoirs qui mènent  à l’école, il a informé toutes les personnes rencontrées de ce grand événement. Il a mis du sourire sur toutes les lèvres, il sait si bien faire ça mon grand.



Week-end
février 1, 2010, 9:00
Filed under: Uncategorized

Un tricot, un texte de théâtre, un roman d’Hervé Guibert pour m’accompagner dans ce voyage d’Ouest en Est/ des plaines enneigées et calmes/ une gare bondée dans laquelle il faut retrouver une amie- défi relevé sans téléphone portable/ ne jamais trouver le métro alors choisir d’aller à pied/ gravir les marches pentues de Lyon sous de la neige mouillée ou bien peut-être était-ce de la pluie d’ailleurs/ poser les sacs dans un gîte drôlement chouette/ attendre les autres amies qui doivent arriver bientôt, retardées par la neige/ papoter de nos vies depuis qu’on ne s’est vues/ et puis la porte qui s’ouvre sur les trois manquantes/ bonheur/ on est au complet/ les amies pour la vie/

Passer 2 jours à rire/pleurer/crier des fois/parler beaucoup/ ne pas beaucoup dormir surtout profiter de chaque instant/

Penser à rentrer/ ne pas vouloir trop se quitter et pourtant avoir envie de retrouver le nid douillet/ les sourires des enfants/les petits nez qui coulent et les gorges qui grattent/

Chercher à se prendre en photo toutes les 5 puis abandonner prises par le temps qui file et les trains qui n’attendent pas/ se quitter alors, le coeur un peu gros mais le sourire en grand/