Gazonline's Blog


Les vacances c’est ça
août 14, 2009, 1:58
Filed under: blablatoutcourt

imgp0344Quand le silence se fait on repense à tous les  moments qui font des vacances le creuset des souvenirs

Aller chercher les cousines et la tata à la gare//les baignades dans l’eau bien fraîche et les châteaux de sable le dos réchauffé par le soleil//le goût du sable et de l’eau salée pour la plus petite //la première séance de cinéma du grand//les scénarios de playmobils loufdingues et uniques//les nananères-tralala-c’est moi le/la plus forte//les câlins-embrassades des cousins-cousines//l’escalade de la toile d’araignée géante du parc paysager//les bonnes affaires de la friperie//les courses effrénées dans les rues nazairiennes//les grandes tablées bruyantes parfois exaspérantes//le sable partout partout partout dans la maison jusque dans les draps même//le train, le TGV à étage, les derniers câlins avant le départ//



Re-la robette
août 13, 2009, 8:37
Filed under: Couture

imgp0406

Pour les plus beaux yeux bleus jamais vus

pour une jolie petite fille frondeuse

qui sait ce qu’elle veut (et ce qu’elle ne veut pas)

ce wax ne pouvait tomber mieux.

Encore un peu grande en 2-3 ans

la robette sera encore d’actualité l’année prochaine.

Handmade et durable, je ne suis pas mécontente, tiens!

A St Nazaire, sur la terrasse de la base sous-marine, un joli jour d’août



3 minutes
août 12, 2009, 2:21
Filed under: Ecoblabla

C’est la durée de vie d’une lingette entre la sortie de son emballage plastique et la mise à la poubelle.

Apparues sous forme de rince-doigts (citron ou jasmin) il y a 30 ans, les lingettes jetables représentent depuis 7 ans à peine un marché en plein boom, qui fleuri dans tous les rayons.

Si l’on peut passer sur celles utilisées en milieu médical, aucun des usages cités ci-dessous ne méritent un développement pLingettesarticulier de lingettes.

On faisait très bien sans, et même mieux, pour moins cher et en moins toxique.

Le nettoyage du sol avec serpillière coûte 15 fois moins cher qu’avec des lingettes (observatoire bruxellois de la consommation durable).

La surproduction de déchets engendrée par la production et l’utilisation de ces produits (55 kg de déchets par an par ménage), ainsi que leur contenu en matières chimiques nettoyantes (dont certaines sont directement en contact avec la peau, et notamment celle des bébés, beaucoup plus perméable que celle des adultes), laissent entrevoir des lendemains qui chantent dans les décharges et chez les dermatos.

Usage  de la lingette

Remplacement

Sol

Serpillière

Bébé

Gants, lingettes lavables avec eau, savon ou liniment

Démaquillante

Pas de maquillage, c’est plus beau sans

Pare-brise

Peau de chamois, éponge

Oreilles de chien

Chiffon imbibé de désinfectant

Auto-bronzantes

Plage, chaise longue

Amincissantes

Arrêter les produits laitiers

GPS

Carte routière

Anti-graffiti

Murs végétalisés

Anti-moustiques

Toiles d’araignée, citronelle

Nettoyer son fusil

Arc et flèches

Anti-hémorroïdes

Aesculus hippocastanum en 5 CH



Bien reçu!
août 9, 2009, 12:59
Filed under: Couture

100_2378Ca y’est le tablier croisé a bien été reçu. Et apprécié en prime.

Je suis contente de coudre pour cette petite fille encore jamais rencontrée en vrai de vrai. Et puis coudre des robettes, ça change un peu…

Modèle archi-connu des Intemporels, taille: 12-18 mois, tissu wax de chez WoWo, doublé en coton rouge de chez selftissu (je crois).

J’ai rajouté deux petits rubans en bas de la robe pour faire joli.

Et pour la first time, j’ai fait les boutonnières à la machine.Ca rend mieux que les »scratchs » que je mettais habituellement à cet endroit.

J’ai une commande en cours pour une puce de 18 mois, avec le même tissu. Youpi!



Petits « nids » à la confiture
août 5, 2009, 8:23
Filed under: cuisine

La recette vient de chez la belle, une fois de plus. Et on l’adore. Surtout les petites mains qui aident en cuisine et s’empressent de lécher leurs doigts plein de confiture. Miam!100_1876

La recette (j’ai rajouté un tout petit peu de sucre par rapport à la recette initiale de la belle au blé dormant):

100 gr d’amandes réduites en poudre

100 gr de farine de riz

1 pincée de sel

1 cuillère à café de poudre à lever

1 cuillère à café de sucre rapadura

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Un peu d’eau

Mélanger les ingrédients secs, ajouter l’huile d’olive, puis l’eau pour former une boule de pâte.

Former (ou laisser faire les petites mains) les petits nids pour y loger la confiture [ on a testé aussi la chocolinette et c’est carrément bon].

Mettre au four prélablement préchauffé à 200-210, pendant 15 à 20 minutes.

Très très bon, simple à réaliser et idéal avec un thé.

Mais mais mais ce blog serait-il en train de se transformer en blog de cuisine, mais que fait la couturière (rienplein d’autres choses, quelle question! et puis faut bien nourrir les petites bouches en vacances!)



Premier essai brioche
août 1, 2009, 10:19
Filed under: cuisine

Alléchée par la recette de brioche trouvée ici, je me suis lancée cet aprèm.

Et c’est plutôt réussi pour une première (et avec de la confiture de fraise, je n’ai qu’un mot à dire: aaahhhhuummmm – bon ok c’est pas un mot mais ça veut dire ce que ça veut dire)

Photo de la tentation:

(ah, là je vous entends « c’est entamé t’as vu »…eh oui, j’avoue que la brioche chaude, son odeur, ça a un effet complètement régressif sur moi, j’ai envie de m’en mettre plein la panse, quitte à en avoir mal au bide après) [notez bien les toujours très jolies photos. Non, c’est sûr, je ne pourrai jamais rivaliser avec Elle à table et consors, tant pis, à défaut je mangerai de la brioche meilleure en vraie que belle en faux, gné? oui je m’égare oups- photo:]100_2378

La recette:

260 ml de lait de riz

50 gr de sucre

1 càc de sel

cannelle

60 gr d’huile de tournesol

460 gr de farine de petit épeautre

1 sachet de levure de boulangerie instantanée

Mélangez les ingrédients secs, ajoutez l’huile, le lait tiède. J’ai laissé poser 1h00. Mettre  au four (j’ai mis à 210 pendant 20 minutes à peu près)

Quand la bonne odeur de brioche chaude vient chatouiller vos narines, c’est prêt, y’a plus qu’à dévorer décréter que c’est l’heure du goûter!