Gazonline's Blog


L’eczéma tranquille*
juillet 15, 2009, 12:42
Filed under: blablatoutcourt

* titre d’une chanson d’un groupe belge, je crois, qui s’appelle Stella (je puise dans mes souvenirs d’ados là!), en gros les paroles ça disait « l’eczéma tranquilleuuhhh avec mes boutons », et on rigolait bien avec cette chanson.

Quand le grand des garçons est né, il avait de l’acné, normal pour un nourrisson. Puis ça s’est transformé en eczéma. Mais pas un eczéma tranquille, naaannn, un eczéma bien accroché à sa peau, bien chronique, tellement chronique qu’il en a oublié de partir, l’animal!

Ce post, juste pour en parler, parce qu’à l’époque, heureusement qu’on a eu internet pour se dépatouiller avec ce truc-là. Et puis, si ça peut aider des parents qui galèrent eux aussi, tant mieux.

Aux premiers boutons le plan A ce fut direction chez le dermato. Aaahhh, le dermato, j’ai beaucoup aimé sa poignée de main molle, et son « on se reverra, bon courage madame »…je ne savais pas ce qui m’attendait bien sûr. Sur l’ordonnance: de la cortisone. Pour nous, c’était niet. On s’en sortira sans ce truc-là. Jamais revu ce dermato.

Plan B, le magnétiseur. On ne sait jamais, ça marche sur les autres alors pourquoi pas sur notre grand? Aaahhh, le magnétiseur, son odeur d’église, son regard opaque. Son absence d’efficacité (quoiqu’au début on trouvait que ça marchait, mais on le voulait tellement fort qu’on voyait ce qu’on voulait bien voir). 35 euros la séance. Bon.

Plan C, la psychothérapeute. Parce que c’est bien connu, la culpabilité ronge la mère responsable (forcément responsable la mère!). La psychothérapeute prend 50 euros les 3/4 d’heure. On parle du passé,  bon ça va bien de parler du passé, mais faut aussi avancer hein!

Plan D, la cure thermale. Ah, ça, ça NOUS a fait du bien. Une vraie pause. On nous écoute. On traite les plaies surinfectées. On rencontre d’autres parents. On discute. Et ouf, on se sent moins seuls! A La Roche Posay, pas de regards de commisération sur l’enfant, tout le monde sait ce qu’il a.

[Là je m’arrête sur cet aspect: le fameux regard de l’autre, celui qui peut vraiment blesser.

Cette rombière qui fait la queue à la poste; ma poussette est juste derrière elle. Elle se retourne, regarde mon garçon et s’exclame « ohhhhh, mais le pov’ petit, qu’est ce qu’il a? » Moi « c’est de l’eczéma » Elle « oooohhhh c’est dommage sans ça on pourrait dire qu’il est beau » – là oui j’ai pleuré.

J’ai dû entendre au moins 12000 fois (j’aime mon sens de la mesure) « oohh mais qu’est ce qu’il a? le pauvvv »' »; Une copine m’avait conseillé de leur répondre « il a la peste, ça ne se voit pas? » mais j’ai jamais osé. Finalement avec du recul, ouioui on manque de recul quand on a la tête dans le guidon, je n’en veux pas à toutes ces personnes, ces réactions sont normales, c’est juste que tout ça fait écran : on ne voit plus votre enfant, juste les plaques- fin de la digression]

Pendant la cure, la dermato (qui était aussi homéopathe) a prescrit une prise de sang pour identifier les allergies alimentaires. Si c’était à refaire, je ne le referais pas. Les résultats ont été positifs pour beaucoup d’aliments, c’est assez anxiogène. Et je me pose encore la question de leur fiabilité. [On en a refait d’autres, après l’âge de trois ans. Bon. je ne sais pas quoi en penser vraiment.]. Ca a eu le mérite de nous interrgoer sur notre alimentation.

Plan E, changement d’alimentation. On évite un maximum le lait de vache et le blé. Pour moi qui suit une grande consommatrice de fromages et de pain, outch, ça va être rude. Mais on le fait (j’allaite encore à l’époque). Je me retrouve délestée de 5-6 kilos. En plus grande forme. tout bénef. Sur le petit gars, l’eczéma passe un peu. Il grandit aussi, les crises sont moins impressionnantes. On remarque que les poussées dentaires aggravent l’eczéma.

Plan F, on a découvert la méthode Gesret au travers d’un article dans un magasine alternatif. On va voir un ostéopathe. Là, très clairement, les résultats sont probants. Après chaque séance, l’eczéma cicatrise sans laisser de traces (bon il revient, mais je crois qu’il est très attaché à mon garçon le bougre!)

Wahou, ça en fait des plans, dis donc! Si ça se trouve j’oublie d’autres « plans », mais si j’y repense je les ajouterai.

Le grand garçon  a aussi eu divers traitements homépathiques + ou –  efficaces.

On lui donne aussi des probiotiques, qu’il aime pas beaucoup, mais ça renforce sa flore intestinale. Et puis, dans du jus de fruit, ça passe tout seul.

On l’a beaucoup massé, avec des huiles différentes (argan, avocat, amande douce…). La crème qui lui convient le mieux pour cicatriser c’est la crème au calendula (d’un labo homéo), l’inconvénient c’est son parfum qui pique un peu la peau si elle est à vif. L’éosine aide bien à cicatriser, elle le soulage aussi.

Le savon d’alep est notre indéfectible ami. Il faut qu’il soit très chargé en huile de laurier surtout. Sinon son efficacité est moindre.

Quand il avait la peau vraiment très abimée, on mettait du bicarbonate et de l‘amidon de maïs dans l’eau du bain. On lui a donné aussi des bains de permanganate de potassium (uniquement sur ordonnance). Et un bain tous les 3-4 jours, ça suffit, avec une eau pas trop chaude. Les bains de mer se sont avérés excellents d’ailleurs (action désinfectante peut-être?).

Quand il était bébé, je lui mettais des petites mouffles en coton pour éviter qu’il ne se gratte au sang. Je trouvais ça bien. Et je lui laissais  ses chaussettes pour dormir. On lui a aussi mis des baby legs, ça évite le grattage. Et plus grand, il nous les demandait (et les demande encore parfois) pour dormir, pour éviter de gratter. On masse bien avec de la crème, ou de l’huile, hop, on met les baby legs et c’est hyper-réparateur!

Dans l’alimentation, il est très utile d’utiliser des huiles vierges de première pression à froid. Colza, noix, etc…On lui a aussi donné des gélules bourrées d’oméga 6 et 3. Très bien.

Aujourd’hui, il en a encore (ben oui, mon garçon est tellement sympa que l’eczéma a dû mal à s’en séparer alors il reste encore un peu…mais ses récidives sont moins importantes et se cantonnent aux derrières des genoux et sur le ventre aussi un peu.)

Mais surtout surtout, je pense que je ne me trompe pas si j’affirme haut et fort que mon petit grand garçon est bien dans sa peau.

Si je pense à d’autres choses, je les ajouterai ici au fur et à mesure.

Fin du pavé!


Un commentaire so far
Laisser un commentaire

J’ai eu moi-même de l’eczéma (allergique)jusq’à mes 9-10 ans et puis tout d’un coup plus rien…sans rien changé ni dans mon alimentation ni dans mes habitudes de vie. Va comprendre…

Commentaire par Katell




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s



<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :